Nouvelles du littoral

Les lampes en grès d’Aurélie Lécuyer

Styliste et photographe (c’est elle qui réalise la plupart des jolies photos d’Océopin), Aurélie Lécuyer vient d’entamer un nouveau chapitre créatif avec le lancement de sa marque de lampes bien nommée Grès. Empreintes de poésie, volontairement brutes et rugueuses, les céramiques qu’elle imagine avec l’artisan potier Benoît Audureau sont façonnées à la main en France en petites séries. Des lampes à la fois utilitaires, affectives et uniques. Parce qu’on aime beaucoup l’univers d’Aurélie et ce nouveau projet, nous avons eu envie de vous les faire découvrir en lui posant quelques questions :

Aurélie, peux tu te présenter en quelques mots ?

Je crois que je suis curieuse, ce qui m’amène à imaginer des choses, tenter de créer. J’aime le mouvement, l’incertitude.

Comment définirais-tu Grès ?

Grès c’est d’abord une collection de lampe en céramique, avec des pieds façonnés par Benoît Audureau, les abat-jours sont réalisés à la main également en France. Chaque étape de réalisation demande du temps, de la patience, et chaque pièce est unique.

Tu vis près de l’océan, qu’est-ce qui te plaît le plus sur la côte atlantique ?

Le vent, le bruit et l’odeur de l’océan, sa couleur qui change perpétuellement, les marées. Ce sentiment de liberté lorsque l’on marche sur la plage.

Tu as crée une collection de Lampes en grès, qui valorise le travail manuel, la pièce unique et l’artisanat, raconte-nous comment est né ce projet ?

J’ai commencé par chiner des lampes en céramique anciennes, et puis je me suis dit qu’aujourd’hui on ne trouvait plus ces lampes uniques façonnées en France. Alors j’ai commencé ma recherche, des croquis. Le processus est lent, et c’est toute la valeur du résultat.

As-tu une senteur ou une plante particulièrement évocatrice pour toi ?

L’odeur des pins en été surtout, lorsque les épines sont un peu asséchées par la chaleur.

Une adresse ou un lieu pour te ressourcer ?

Une balade sur la plage ou dans la forêt avec mon chien, dont c’est le but principal dans la vie 😉

Un livre ?

En ce moment, “La révolution d’un seul brin de paille” de Fukuoka

Une personne ou une initiative qui t’inspire ?

Benoit le céramiste avec lequel je travaille, pour son humilité et ce rapport à la terre que je trouve si inspirant. L’aspect primitif du geste et la beauté complexe du résultat.

Ton soin Océopin préféré ou celui qui te fait de l’oeil ?

L’onguent, l’huile intense pour le corps.

 

https://www.gresceramics.com

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • Le Figaro VOYAGE

    Mars 2021
  • GALA

    Mars 2021
  • Méditation

    Février 2021
Journal

Découvrez nos produits