Nouvelles du littoral

Créer la marque Océopin

Amoureuse des forêts de pins depuis l’enfance, Marina Berger lance la marque cosmétique Océopin autour d’une pépite de la nature : l’huile de graines de pin maritime ®. Aujourd’hui, elle est interviewée par le magazine Entreprendre :

 

« Le savoir-faire de mon père est la récolte des pommes de pin et la vente de ses graines pour réensemencer le massif forestier aquitain. C’est lui qui est à l’origine de la découverte de l’huile de graines de pin maritime® et c’est avec lui que j’ai créé Océopin en 2012 » témoigne Marina Berger, qui développe une gamme cosmétique biologique autour de cette huile visage d’exception.

 

Comment décide-t-on de créer une marque de cosmétique biologique ?

Marina Berger : D’abord je suis passionnée par la forêt, les arbres et
 plus particulièrement par
 le pin maritime depuis l’enfance. Petite, mon
 père, forestier et grainetier, m’emmenait avec lui
 sillonner les pinèdes
. J’ai toujours su qu’un 
jour ma vie professionnelle serait liée d’une manière ou d’une autre au pin. Ensuite, parce que j ai toujours rêvé de créer une entreprise. Je viens d’une famille
 d’entrepreneurs : nous sommes
 tous très actifs, débordants d’idées et d’énergie. Mon environnement familial et les expériences diverses de mon entourage m’ont permis de me forger une idée précise du monde de l’entreprise et d’y entrer déjà un peu armée en évitant certains écueils. Pour réaliser mon rêve, je me suis formée a la cosmétique naturelle a l’Institut des Corps Gras de Bordeaux. Je devais acquérir un savoir précis sur les huiles végétales et leur mécanisme d’action en cosmétique. Cette formation s’est ajoutée à mes longues études littéraires en classes préparatoires qui, elles, m’ont appris le sérieux, l’organisation et une grosse capacité de travail.

Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer ?

Marina Berger : La rencontre avec un chercheur bordelais qui nous a révélé les bienfaits cosmétiques de l’huile de graines de pin. Cela nous a convaincu, mon père et moi, de nous associer pour créer Océopin en 2012, afin de commercialiser cette huile innovante et unique.

De quels soutiens avez-vous bénéficié ?

Marina Berger : Notre entreprise est innovante puisque nous commercialisons une huile inédite et brevetée. Nous avons donc été aidés par la Région Aquitaine. Avec le vin, le pin maritime est l’autre symbole de notre région. Nous sommes souvent invités à participer à des évènements régionaux pour faire connaître notre travail en forêt et nos produits, un autre un soutien important.

En quoi est-ce un changement de vie ?

Marina Berger : C’est surtout
 un changement d’organisation. Lorsque l’on devient chef d’entreprise, on n’a plus d’horaires définis, on travaille tard le soir, les week-ends et les vacances sont rares. Mais lorsque l’on est passionné, c’est un changement de vie réjouissant et stimulant. Avoir sa propre entreprise offre en contrepartie
 une plus grande liberté : c’est l’exact opposé de la routine et
 cela me plaît énormément.

Quels sont vos objectifs ?

Marina Berger : A court terme, d’implanter nos cosmétiques en France dans des points de vente de choix, avec une distribution en pharmacies parapharmacies et dans des boutiques bio haut
 de gamme. Nous travaillons aussi activement a faire connaître l’huile de graines de pin maritime®, notre produit phare, qui est une toute nouvelle huile visage pour les consommateurs. Ils doivent découvrir ses bienfaits pour la peau avant de se l’approprier. A moyen terme, nous souhaitons trouver des partenaires en Europe et exporter nos produits sur le marché allemand et anglais en particulier. Parallèlement nous allons continuer à étoffer notre gamme
 de cosmétiques bio en créant de nouveaux produits pour le visage et le corps qui fassent la part belle aux fabuleuses vertus de la graine de pin.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits