Nouvelles du littoral

Les secrets du pin maritime

Les remèdes issus du pin maritime sont utilisés depuis longtemps pour traiter les blessures avec inflammation, la toux, les infections respiratoires ou les maux de dents et bien d’autres maux. On sait aujourd’hui que cela s’explique par ses propriétés anti-oxydantes et les vertus fabuleuses de son huile visage bio – nouveau secret de beauté.

Le pin maritime : un allié santé ancestral

Une fois de plus, les Anciens nous avaient montré la voie. Cet arbre que nous appelons aujourd’hui pin maritime (Pinus pinaster) était déjà décrit dans l’Antiquité sous d’autres noms, sa dénomination étant restée longtemps hésitante. Mais ce qui était déjà sûr, c’est que l’on pouvait user son écorce pour divers usages thérapeutiques et même diététiques. Les Indiens d’Amérique du Nord l’utilisaient dans les aliments, les boissons et leur médecine traditionnelle.

 
Les conditions climatiques et géologiques de la côte Sud-Ouest de la France ont façonné une variété particulière du pin maritime, le pin « français » ou pin des Landes, aujourd’hui reconnu par les botanistes comme différencié du pin « espagnol » et du pin « marocain ». Les échecs des tentatives visant à cultiver dans les Landes des pins d’autres provenances ou à implanter le pin des Landes dans d’autres régions du monde sont autant d’arguments en faveur de cette spécificité.
La pharmacopée du 19ème siècle avait considéré les extraits d’écorce et d’aiguilles de pin comme des tannins riches en substances astringentes. La chimie organique et la pharmacologie modernes sont parvenues au concept plus précis de complexes protéines-polyphénols. Connaissant les propriétés des polyphénols, il n’en fallait pas plus pour tenter de les extraire de l’écorce du pin des Landes, de ses aiguilles et maintenant de ses graines.
Selon une revue des études cliniques, les propriétés anti-oxydantes du pin maritime en font un très bon agent veino-protecteur. Il est efficace contre les micro-hémorragies et son activité anti-inflammatoire est démontrée. Il favorise la vasodilatation des petits vaisseaux chez les cardiaques et prévient l’agrégation plaquettaire chez le fumeur. Les chercheurs ont aussi révélé son action bénéfique pour les asthmatiques ou les patients souffrant d’arthrose.

L’huile de graines de pin maritime : un nouveau secret de beauté

La marque Océopin est née de la rencontre entre un chercheur spécialiste des acides gras et une famille d’exploitants qui récolte aujourd’hui les graines du pin maritime des Landes. Si le pin des Landes, une de nos fiertés botaniques françaises, contient dans son écorce un antioxydant à fort pouvoir thérapeutique, ses graines elles renferment un autre trésor : une huile riche en acides gras bénéfiques pour la peau, dont les rares et précieux Delta 5. L’huile de graines de pin maritime® est devenue un cosmétique très recherché en France et se vend aussi à l’étranger.
Océopin, jeune entreprise française, fait parler d’elle avec cette pépite 100 % naturelle. L’huile de graines de pin maritime® régénère, repulpe la peau, atténue les rides. Juste pressée, filtrée, conditionnée, elle est le top du bio !

La révélation des bienfaits de cette huile visage est le fruit d’une rencontre avec des scientifiques bordelais et de dix années de collaboration avec le Pr. Robert Wolff, éminent chercheur bordelais spécialiste des corps gras, et les équipes de l’Institut Pasteur de Lille et de l’ITERG de Bordeaux (Institut des Corps Gras). Appuyés par des tests d’objectivation cosmétique et clinique, les résultats ont fait l’objet de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales.
Les pommes de pin sont récoltées à la main sur les arbres, dans les forêts de pin qui bordent le littoral atlantique. Celles-ci sont encore fermées. Les pommes de pin sont ensuite placées au soleil pour les aider à s’ouvrir ou dans un four à air pulsé pour que leurs écailles s’ouvrent et libèrent les précieuses graines qu’elles renferment. Ces graines sont ensuite pressées à froid, puis filtrées. Entre 500 kg et 1 tonne est produite chaque année par Océopin. Et il faut 10 kg de graines pour produire un litre d’huile ! Un nouveau secret de beauté, qui se mérite…

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits