Nouvelles du littoral

Les soins de la peau à la puberté

C’est la loi de la puberté : entre 10 et 18 ans, les hormones stimulent les glandes sébacées qui s’emballent et provoquent une sécrétion excessive de sébum, autrement dit une peau grasse aux endroits où ces glandes sont particulièrement nombreuses (visage, cheveux, décolleté, dos). Peu y échappent, mais il y a une injustice car si de 70 
à 80 % des jeunes ont de l’acné, 20 % ont une forme modérée à sévère. Quelques infos utiles pour prendre soin de sa peau à la puberté…

 

A partir de quel âge prendre soin de sa peau ?

La période du début de la puberté est variable chez chaque individu. L’acné peut donc apparaitre à partir de l’âge de neuf ans et pendant toute la période de la puberté voir au-delà. D’une manière générale il faut protéger sa peau dès le plus jeune âge du soleil, l’hydrater de manière quotidienne surtout sous nos climats et débuter un traitement de l’acné adapté dès les premiers boutons.

Plus tôt ils auront les bons réflexes, mieux leur peau s’en trouvera. La règle est de bien se nettoyer le visage matin et soir sans assécher, ce qui provoquerait en réaction une hypersécrétion de sébum. Une lotion micellaire, composée d’eau et d’huile, enlèvera poussières et maquillage (pour les filles) en douceur, sans contact avec l’eau ni une lotion alcoolisée qui assèchent. Pour les inconditionnels de la toilette à l’eau, mieux vaut un savon surgras qu’un savon trop dégraissant.

Il y a différents types de peau comme pour les peaux matures, sèches, mixtes « séborrhéiques » c’est à dire grasses, donc comme chez l’adulte différents types de produit. L’acné survenant sur une peau grasse, ce type de peau est donc plus représenté chez les adolescents. Contrairement aux idées reçues, utiliser une huile végétale comme l’huile de graines de pin maritime® Océopin peut aider à apaiser la peau des adolescents sans la graisser, donc contribuer à réguler l’épiderme.

Protéger les peaux acnéiques du soleil est une règle d’or ! Le bon reflexe : utiliser un écran très protecteur, au minimum SPF 30, dès qu’on part à la plage car le filtre va minimiser l’agression des UV et éviter d’avoir une peau épaissie qui bloque la sortie du sébum et provoque une « explosion » de boutons après l’exposition.

 

Exfolier c’est déjà traiter

Pour les points noirs, seul un peeling permet aux glandes de se vider et de faire fondre les « bouchons » qui se sont formés. Un gommage est utile une fois par semaine, voire plus, en fonction de la tolérance. La Poudre de graines de pin maritime – exfoliant végétal biologique – est un gommage doux idéal pour les peaux jeunes. En cas de points blancs, un nettoyage de peau chez un dermatologue qui le pratique sera très efficace.

 

Enfin, il ne faut surtout pas « toucher ses boutons  » cela peut laisser des cicatrices, il existe de nombreux traitements de l’acné locaux et ou sous forme de comprimés que votre dermatologue pourra vous prescrire en fonction de l’importance de votre acné.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits