Nouvelles du littoral

Nos astuces pour réussir un gommage

Pour une peau douce et débarrassée de ses cellules mortes, les experts préconisent un gommage corporel une à deux fois par semaine. Ce geste consiste à décoller les couches superficielles mortes de la peau. Le gommage peut être mécanique, réalisé avec un gant ou un scrub avec microbilles, ou bien chimique avec une crème aux acides de fruits. Pour une peau somptueuse pendant les fêtes, suivez nos conseils sur l’exfoliation à la lettre…

Devenir adepte de l’exfoliation mécanique

En se munissant d’un gant ou d’un scrub à microbilles, on se promet une peau douce, plus vive et plus brillante. Mais pas seulement ! Cette habitude permet aussi de venir à bout des poils incarnés. Sur le long terme, l’exfoliation mécanique a une action de stimulation et de raffermissement de la peau, donc anti-âge. Comment ? En stimulant la production de collagène. Au fil des années, on constate alors une moindre détérioration de la peau. En été, ce geste assure aussi une impression de bronzage plus homogène. Enfin, une exfoliation régulière va permettre aux soins, notamment à la crème hydratante, de mieux pénétrer, notamment en hiver.

Pour les peaux qui n’ont pas de problème particulier, les experts préconisent 1 à 2 gommages par semaine. Si on a tendance à avoir des poils incarnés, une fois par semaine suffira. Les peaux sensibles doivent se limiter à ce que la peau peut tolérer, ou choisir un gommage doux comme La Poudre exfoliante Océopin. Celles qui ont des problèmes de circulation et aiment sentir le massage sur la peau, le gant de crin est le parfait allié. Les beautistas qui veulent se faire plaisir s’offriront un gommage au parfum délicat, boisé comme la Poudre de graines de pin maritime pour s’envoler illico vers les pinèdes du Cap Ferret.

Les zones à privilégier

Les experts privilégient le gommage mécanique, moins agressif qu’une crème qui peut être irritante pour la peau. L’usage du gant, notamment, permet de ne pas laisser la peau au contact du cosmétique. Peu à peu, on peut passer à l’utilisation d’un scrub avec microbilles pour finir avec un exfoliant chimique, le temps d’habituer sa peau.
 Toutefois, il est recommandé d’opter pour des produits qui n’interagissent pas longtemps et que l’on va rincer immédiatement, comme la Poudre exfoliante Océopin.

Une fois par semaine, on n’hésite pas à insister sur les zones à problèmes (poils incarnés, boutons) comme les jambes, les fesses et le maillot. Puis on passe à la peau du buste ou des bras, et on n’oublie pas les pieds, où les callosités se forment facilement.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits