Nouvelles du littoral

Les secrets de beauté de la cofondatrice d’Océopin

Pouvez-vous nous dépeindre 
le portrait de la co-fondatrice d’Océopin ? Qui êtes-vous ?

Je suis la fondatrice de la marque OCEOPIN une jeune marque que j’ai créée avec mon père en 2012. J’ai un parcours quelque peu atypique par rapport au domaine de la cosmétique puisque je ne suis pas du tout issue de l’univers de la beauté. En effet, j’ai fait des études littéraires et obtenu un master de traduction de russe. Pendant dix ans, j’ai été traductrice de livres au sein de maisons d’édition parisiennes.

En revanche, le pin maritime est une passion familiale dans laquelle je baigne depuis ma plus tendre enfance. Ma grand-mère avait une scierie de bois. Mon arrière grand-père était muletier et transportait des billots de bois. Quand mon père m’a présenté le projet OCEOPIN, j’ai immédiatement voulu rejoindre l’aventure. J’ai donc entrepris une formation en cosmétologie à l’Institut des Corps Gras, notamment sur l’utilisation des huiles végétales en cosmétique. Forte de ce bagage et de l’enseignement de mon père sur l’exploitation forestière, nous avons donné naissance à OCEOPIN.

Quel rapport entretenez-vous avec la beauté ? Quelle en est votre conception ?

J’adore les cosmétiques. Je suis constamment à l’affut des nouveautés qui paraissent sur le marché et j’aime tester beaucoup de produits de beauté différents. En revanche, je ne suis pas très sophistiquée. Je suis partisane d’une beauté naturelle et de cosmétique bio. Je pense correspondre à l’image d’Océopin. Je me maquille très peu et j’aime les produits de beauté simples.

Quelle est votre routine beauté ? Vos produits indispensables ?

Le produit star de ma routine beauté c’est l’huile de graines de pin maritime® Je l’utilise quotidiennement. Elle me convient très bien parce que j ai
 une peau très réactive et sensible. Précisément, l’une des grandes qualités 
de cette huile est son effet apaisant
. Le soir venu, l’huile de graines de pin 
maritime® devient mon sérum de 
nuit. Je répartie 3-4 gouttes d huile
 sur l’ensemble de mon visage et je prends le temps d’effectuer un petit massage. Je suis prête ensuite à m’endormir dans les effluves boisées de cette huile visage que j’adore.

Depuis la sortie de la Poudre de graines de pin maritime®, je me plais à effectuer un gommage des mains. J’appose un peu de Poudre exfoliante au creux de ma main que je mélange avec un gel lavant ou du savon 
liquide. J’ajoute quelques gouttes d’huile de graines de pin maritime® et le tour est joue. Mes mains sont douces à souhait !

Quelle est la philosophie d’Océopin ?

Avec OCEOPIN, nous souhaitions faire connaître l’huile de graines de pin maritime®, un produit que nous sommes les seuls à produire. Nous sommes très attachés à la production locale. OCEOPIN est une marque made in France et même made in Aquitaine.

Nous sommes parmi les rares marques cosmétiques bio à effectuer la récolte de la matière première. De fait nous récoltons les pommes de pin maritime dans les forêts d’Aquitaine. Ainsi nous sommes présents au sourcing jusqu’au produit fini et à la mise en conditionnement. Tout ce processus se déroule à côté de Bordeaux. La récolte se déroule tout le long du littoral aquitain. Notre huile est donc 100% française. C’est ce qui lui donne son caractère original, puisque les huiles végétales viennent souvent d’ailleurs et d’un peu partout dans le monde.

Comment définissez-vous Océopin en trois mots ?

Naturalité, efficacité et authenticité.

Décrivez-nous la gamme Océopin

Pour l’instant la gamme de produits OCEOPIN, ce sont 4 produits. Notre produit phare est indéniablement notre huile brevetée : l’huile de graines de pin maritime® qui s’utilise comme un sérum.

Notre priorité n’est pas de répondre aux exigences d’un calendrier de sortie de produits. Nous souhaitons plutôt concentrer nos efforts sur l’étude de l’huile de graines de pin maritime®. Ce qui nous tient à cœur, c’est d’explorer toutes les potentialités de cette huile fascinante. Nous sommes convaincus que cette huile présente d’autres bienfaits.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite lancer sa marque de cosmétiques bio ?

La première chose que je dirais à quelqu’un qui souhaite lancer sa marque de cosmétiques bio, c’est de ne pas avoir peur car c’est vraiment une belle aventure. En revanche, il faut savoir que le marché cosmétique est un marché très concurrentiel. II faut donc avoir une vraie valeur ajoutée et proposer une innovation, c’est-a-dire s’abstenir de s’initier dans le sillage de quelqu’un d autre car cela ne serait pas payant. II faut donc proposer une ligne de produits qui présentent une vraie originalité mais aussi un produit authentique. En effet, je pense que les consommateurs sont de plus en plus en quête d’authenticité.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits