Nouvelles du littoral

Goodbye aux tiraillements de la peau grâce aux huiles végétales et essentielles !

Plus qu’une simple enveloppe, la peau est un organe qui joue des rôles essentiels pour notre organisme, notamment de protection, d’épuration et de respiration. La peau est le reflet de notre état de santé général, mais aussi de nos émotions et de notre état psychologique. Notre peau, et surtout celle de notre visage, est une préoccupation importante aussi bien au niveau esthétique, car elle participe à notre apparence, qu’au niveau de sa santé, car elle trahit nos déséquilibres et peut devenir source d’inconfort. Pour garder longtemps une peau la plus belle, saine et confortable possible, il est essentiel de bien la connaître et d’en prendre soin de manière appropriée.
On vous explique comment mieux la comprendre, la protéger, la soigner, et surtout rester « bien dans sa peau »…

Zoom sur les structures de la peau : épiderme, derme et hypoderme

L’épiderme est la couche la plus superficielle de notre peau, celle qui est en contact avec l’extérieur. Cette couche se compose essentiellement de kératinocytes, de mélanocytes (responsables du bronzage) et de cellules de Langherans (cellules de défense immunitaire). Cette couche a un rôle barrière et protège notre organisme des blessures et des agressions extérieures.

La partie la plus externe de l’épiderme est la couche cornée, constituée de kératinocytes de forme aplatie appelés cornéocytes. Cette couche, qui joue un rôle primordial de protection et de maintien de l’hydratation cutanée, est constamment renouvelée par desquamation de cornéocytes morts, remplacés par de nouveaux cornéocytes en provenance des couches inférieures de l’épiderme.

Le derme se situe juste en dessous de l’épiderme. C’est là où les cellules se multiplient pour remplacer celles qui sont éliminées au niveau de l’épiderme. Il contient de nombreux vaisseaux sanguins qui assurent la nutrition de l’épiderme. Le derme est constitué d’une matrice extracellulaire, dans laquelle baignent les fibroblastes (cellules). La matrice extracellulaire forme le «matelas de soutien» de la peau, et lui donne son volume, sa souplesse et son élasticité.

Le derme renferme également la base des poils, les glandes sudoripares, responsables de la transpiration ainsi que les glandes sébacées, responsables de la sécrétion du sébum.

L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. Cette couche est riche en graisse et en vaisseaux sanguins. Son rôle est d’amortir les pressions auxquelles la peau est soumise et de protéger l’organisme des variations de température.

Soigner les tiraillements grâce à l’huile visage Océopin

Saviez-vous que ce sont les huiles végétales qui sont les seules aptes à “hydrater” la peau et apaiser ses tiraillements ? Faites donc attention aux huiles contenues dans vos crèmes : sont elles minérales ou végétales ? Naturelles ou pas ? Préférez toujours l’usage d’une huile végétale pure comme l’huile visage Océopin qui a une action globale : anti-rides naturel elle repulpe et apaise en un clin d’œil !

Avec la nouvelle et durable tendance du naturel, les cosmétiques bio à base d’ingrédients végétaux ont le vent en poupe. Parmi eux, les huiles essentielles. Conditionnées dans de petits flacons, fortement concentrées et très odorantes, ces huiles sont de véritables alliées beauté. Attention seulement à bien les utiliser car les huiles essentielles peuvent irriter la peau dans certains cas. Compte tenu de leur composition très concentrée, les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées par les femmes enceintes, les femmes qui allaitent, les enfants ou encore les personnes qui ont un terrain allergène. Appliquez-les localement sur des petites imperfections par exemple.

Pour les peaux sensibles ou les peaux sèches, il est vivement recommandé de mélanger quelques gouttes d’huile essentielle dans sa crème de jour ou bien dans une huile végétale comme l’huile visage Océopin. Pour atténuer la sensation de tiraillement, les rougeurs et les picotements, on utilise l’huile essentielle de camomille romaine ou encore d’Ylang-Ylang pour leurs propriétés apaisantes, calmantes et adoucissantes.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • ELLE

    Juillet 2018
  • L’OBS

    Juillet 2018
  • GRAZIA

    Juillet 2018
Le blog

Découvrez nos produits