Nouvelles du littoral

Comment nourrir et hydrater ses cheveux naturellement ?

Avoir des cheveux hydratés et soyeux tout au long de l’année est l’une de vos priorités ? Nous aussi. Des cheveux mal hydratés ou nourris peuvent paraître ternes et cassants, et cette sécheresse peut entraîner des dommages. Voici quelques conseils d’Océopin pour nourrir et hydrater vos cheveux naturellement, et retrouver une chevelure souple, saine et résistante.

Les bonnes pratiques à intégrer dans votre routine cheveux

Voici quelques gestes simples à mettre en place dans votre routine beauté afin de limiter l’assèchement de vos cheveux.

Laissez tomber les sulfates

C’est un des piliers de la beauté responsable : les shampooings sans sulfates. Les sulfates, qui comprennent le lauryl sulfate de sodium et le laureth sulfate de sodium, sont ce qui donne aux shampoings traditionnels cette mousse onctueuse. Ils peuvent perturber le microbiome délicat du cuir chevelu, déclencher des affections cutanées comme la dermatite, et contribuer aux frisottis, aux dommages et à la décoloration de vos cheveux. Gardez donc un œil sur la composition de votre shampoing. Le gel lavant corps et cheveux Océopin sans sulfates est un allié de choix pour laver au quotidien le corps et les cheveux de toute la famille.

Évitez les silicones

Les silicones sont une catégorie de composés qui ajoutent de la texture soyeuse aux produits de soins capillaires et cutanés. Mais ils sont de nature occlusive, c’est-à-dire que leur principale fonction est de créer une barrière physique sur les cheveux qui résiste à l’eau et à l’air. Ils sont utilisés dans les soins capillaires parce qu’ils sont bon marché, efficaces, et font paraître les cheveux brillants et sans frisottis.

Cependant, les silicones sont hydrophobes, ce qui signifie qu’ils repoussent l’eau. C’est la raison pour laquelle ils sont théoriquement excellents pour réduire les frisottis. Mais lorsque vous vous lavez les cheveux, ces silicones s’accrochent aux cheveux et ne s’éliminent pas facilement car elles repoussent l’eau au lieu de s’y dissoudre.

Ainsi, si vous utilisez un après-shampooing sans rinçage contenant des silicones, que vous lavez vos cheveux avec un shampooing contenant des silicones, puis que vous les revitalisez avec des silicones, cette routine est susceptible de provoquer une accumulation de silicone sur le cuir chevelu et les cheveux, qui – avec le temps, assèche vos cheveux.

Incorporez de l’aloe vera dans votre routine quotidienne de soins

L’aloe vera est utilisé depuis des milliers d’années. Cette plante succulente pousse dans les climats chauds et secs du monde entier, et est bénéfique pour de nombreux problèmes de peau comme les plaies, l’acné et les brûlures. L’aloe vera est également bénéfique pour les cheveux. En effet, la plante contient de nombreux ingrédients actifs et minéraux qui peuvent aider à renforcer vos cheveux. Elle contient des acides gras et des acides aminés et est riche en vitamines A, B12, C et E. Celles-ci jouent un rôle dans la santé des follicules pileux.

Appliquez vos huiles en dernier

Les huiles ont des propriétés occlusives naturelles, c’est par exemple le cas des huiles de jojoba ou d’olive. Étant donné qu’elles agissent comme une barrière de rétention d’eau sur le cheveu, elles agissent également comme une barrière contre les forces extérieures. C’est pourquoi elles doivent constituer la dernière étape de votre routine. Après avoir appliqué un occlusif, tout ce qui est superposé ne passera pas.

Enfin, réduisez la chaleur sur vos cheveux

Lisseur, sèche-cheveux et fer à boucler, surtout lorsqu’ils sont utilisés à haute température, dessèchent les cheveux et endommagent la tige du cheveu. Si vous le faites quotidiennement, cela peut être très dommageable. Pour éviter de trop assécher vos cheveux, réduisez le nombre de fois où vous appliquez de la chaleur sur vos cheveux, et pensez à les protéger avant chaque coiffage.

Nourrir ses cheveux naturellement avec des huiles végétales

Bien que tendance et plébiscitées à l’heure actuelle, les huiles capillaires naturelles n’ont rien de nouveau, et sont utilisées depuis des temps ancestraux. En effet, les Grecs anciens traitaient leurs cheveux avec de l’huile d’olive pour les rendre brillants, et l’huile de noix de coco pour les cheveux est utilisée dans l’hémisphère sud depuis des milliers d’années. Une routine qui perdure dans le temps.

Pourquoi de l’huile pour cheveux ?

Une mèche de cheveux comporte des centaines de cuticules se chevauchant. À l’image de tuiles sur un toit, ces cuticules sont toutes orientées vers le bas, et doivent rester uniformes pour conserver un cheveu lisse et soyeux.

Les dommages causés par la chaleur, les manipulations brutales et l’excès de soleil peuvent rendre les cuticules des cheveux plus rugueuses et les rendre inégales. C’est là que les huiles capillaires entrent en jeu. Elles peuvent sceller les pointes fourchues et combler l’espace entre les cuticules endommagées, en lubrifiant la mèche de cheveux et en empêchant d’autres dommages.

Quelle est la différence entre une huile pour cheveux et un sérum pour cheveux ?

Les huiles capillaires et les sérums capillaires sont très similaires et contiennent souvent les mêmes ingrédients, sauf pour les huiles d’origine naturelle. Cependant, alors que les huiles capillaires sont principalement utilisées pour nourrir et améliorer l’état de vos cheveux, les sérums capillaires sont souvent à base de silicone et ont un objectif de coiffage plus spécifique.

Les meilleures huiles capillaires naturelles

Contrairement à la plupart des sérums capillaires industriels, les huiles naturelles contiennent des vitamines et des minéraux dont vos cheveux ont besoin pour rester en bonne santé. Elles aident également à résoudre les problèmes de cuir chevelu tels que les pellicules ou l’eczéma, qui peuvent être causés par la sécheresse du cuir chevelu due à un excès de shampooing.

L’huile de ricin

Provenant de la graine de ricin, une graine non comestible composée d’acides gras dont l’oméga-6 et l’acide ricinoléique, l’huile de ricin est utilisée dans le monde entier comme soin capillaire. Les propriétés nourrissantes de cette huile peuvent aider à réduire l’apparence des pointes fourchues. Mais sa vertu principale est de stimuler la pousse des cheveux.

Le Soin du corps Océopin

Composée d’un quatuor d’huiles nobles – pin, mimosa, lin et onagre – cette huile sèche infuse de ses bienfaits les cheveux et les hydrate pour résister aux agressions extérieures (vent, soleil, bains marin ou de piscine). Elle s’applique en masque capillaire à laisser poser 20 minutes avant de procéder au rinçage. Vous pouvez aussi vaporiser cette huile sur les pointes des cheveux avant d’aller à la plage.

Laisser un commentaire

Consultez aussi nos articles presse :

  • COSMOPOLITAN

    Février 2022
  • BIBA

    Février 2022
  • RESPIRE

    Février 2022
Journal

Découvrez nos produits