Entrez dans la Maison Océopin

De Océopin - 30 juin 2017

The Socialite Family est le premier site d’inspiration, dédié à la décoration et l’art de vivre des familles modernes, urbaines et connectées. Chaque semaine, entrez dans l’intimité de cette nouvelle génération de parents en explorant leur intérieur inspirant et dans l’air du temps. Prescripteur de tendances, The Socialite Family dévoile des personnalités authentiques et créatives à l’image de la fondatrice d’Océopin, Marina Berger, qui vous invite dans son « home sweet home »…

Pour mettre en valeur les merveilles de l’île du Cap Ferret, chacun y va de sa petite idée. Pour Marina Berger, fondatrice d’Océopin, il s’agit d’ailleurs plutôt d’une révolution. Celle de la découverte des bienfaits extraordinaires – et méconnus – de l’huile de graines de pin maritime, qui lui vaut depuis 2012 une exclusivité mondiale. C’est grâce au Pr. Wolff, un chercheur de l’Institut des Corps Gras de Bordeaux, que tout commence. Sur ses conseils avisés, Marina et son père décident d’aller plus loin que la simple exploitation de leurs pinèdes. La machine est lancée. Après une dizaine d’années “auréolées de publications internationales et de précieuses découvertes“, la famille dépose un brevet sur l’extraction et les applications de cet or liquide. Marina s’implique alors corps et âme dans l’aventure Océopin. Elle lui confère une forme, une philosophie. Celle de l’efficacité, de la naturalité et de la rigueur. Ambassadrice de tous les instants, sa vie s’articule entre Bordeaux, Paris et le Cap Ferret, où, en plus de suivre elle-même les récoltes de pommes de pins, elle a décidé d’habiter. Entourée de cette végétation qu’elle aime tant, Marina évolue joyeusement. Un art de vivre à la Ferret, loin des perturbations citadines. Sa maison, ancienne habitation de pêcheur repensée par David, son mari architecte, suit la courbe du soleil. Inspirée des Cases Study House californiennes des années 50 elle fait corps avec les éléments. L’air, la terre, l’eau. Comme s’il n’y avait besoin de rien d’autre finalement.

Marina, pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 33 ans, je vis au Cap Ferret avec mon mari architecte et notre petit garçon de 20 mois. Après 5 années passées dans l’édition comme traductrice littéraire, j’ai donné vie en 2012 à un projet familial en créant Océopin, une marque de cosmétiques biologiques hautement naturels, entièrement imaginés et fabriqués en France.

Votre journée type ?

Pour concilier ma vie de famille et un travail très prenant, je commence tôt, dès 6h le plus souvent, quand mon fils Vadim est encore endormi de manière à pouvoir passer un long moment avec lui dès son réveil, avant de l’accompagner à la crèche. Ensuite, chaque journée est différente car je me déplace beaucoup – tantôt en forêt pour suivre nos récoltes de pommes de pin, tantôt à Bordeaux ou Paris pour échanger avec notre agence de graphisme et de communication, nos commerciaux, organiser les présentations presse ou réfléchir aux nouveaux packagings. Le soir, j’essaie de ne pas travailler trop tard pour nous octroyer des moments précieux en famille.

Quand est né Océopin, votre marque, et comment avez-vous eu l’idée ?

Océopin est né en 2012 dans les pinèdes du Cap Ferret, après 10 années d’études sur l’actif phare de la marque, l’huile de graines de pin maritime®, or liquide unique que nous sommes les seuls au monde à produire et qui a de nombreux bienfaits pour la peau : antirides, antitaches, repulpante et formidablement apaisante. La marque tire son origine d’une rencontre décisive, celle du Pr. Wolff, un chercheur de l’Institut des Corps Gras de Bordeaux qui a révélé à mon père, alors producteur de graines de pin maritime, qu’elles contenaient une huile fabuleuse gorgée de vertus. Pour la faire connaître, nous avons amoureusement créé une marque de cosmétiques bio qui met à l’honneur cette huile visage et plus largement dans nos soins, la végétation du Cap Ferret.

Comment souhaitez-vous la faire évoluer ?

Nous souhaitons poursuivre les recherches sur les vertus cosmétiques de notre huile qui ne nous a pas encore révélé tous ses secrets et apporter toujours la même exigence à l’élaboration de chacun de nos produits. Efficacité, naturalité et rigueur sont l’ADN de la marque. Développer notre e-shop et nos points de vente à l’étranger fait aussi partie de nos priorités.

L’intégralité de l’article est à lire ici : https://www.thesocialitefamily.com/journal/chez-marina-berger-creatrice-oceopin-cap-ferret/ 

   
Bannière articles presse
 

Laisser un commentaire
tous les champs précédés de * sont obligatoires

Aucun commentaire.

Aucun article similaire.

ARTICLE PRéCéDENT Article SUIVANT