Découvrez toutes les huiles essentielles issues du pin maritime

De Océopin - 7 juillet 2015

Essence lumineuse, le pin maritime devient dès le milieu du XIXe siècle l’emblème de la vie et de la santé. La forêt de pins est un lieu convoité par les curistes, tandis que les poètes et les écrivains célèbrent ses senteurs balsamiques, le bruit du vent dans ses cimes et le chatoiement de son sous-bois. 
La puissance évocatrice du pin maritime associée au désir de soleil, “d’air marin” lui valent une place de choix dans le domaine du bien-être pour soigner les petits maux du quotidien. Obtenues par distillation des aiguilles, de la sève ou de l’écorce du pin, découvrez avec nous toutes les huiles essentielles issues du pin maritime et leurs bienfaits.

 

L’huile essentielle issue des aiguilles de pin

L’huile essentielle de pin maritime issue des aiguilles est un antiseptique respiratoire et tonique physique puissant. Elle est indiquée lors de bronchite, de toux, de laryngite. Neurotonique, elle soulage également l’épuisement physique ou moral.

L’huile essentielle de pin maritime bio, de nom botanique Pinus Pinaster, provient de France. Elle est obtenue par distillation complète à vapeur d’eau à partir des aiguilles. Elle est utilisée en pneumologie, rhumatologie, neurologie et dermatologie, Il fournit une huile essentielle connue de longue date par nos grands-mères qui, déjà à l’époque, bénéficiaient de l’action balsamique sur les bronches par inhalation de cette huile essentielle et pour gagner en énergie et en tonicité.

Au quotidien, rien n’est plus aisé que décongestionner la sphère ORL (nez-gorge-oreille) par l’ajout de 3 gouttes d’huile essentielle de pin maritime dans un inhalateur pour faire une inhalation pendant 5 à 10 minutes en vous protégeant bien les yeux.

 

L’huile essentielle issue de l’écorce de pin

Redoutable pour les bactéries et les virus qui tentent d’envahir nos voies aériennes, l’huile essentielle de pin maritime protège des bronchites, toux, rhinites… Les voies urinaires sont également sensibles aux bienfaits de l’huile essentielle issue de l’écorce de pin : en effet, l’effet antiseptique se prête bien à soigner les infections urinaires. Le pin stimule et redonne vigueur pour affronter les périodes difficiles.

 

En diffusion, l’huile essentielle de pin maritime offre un parfum rafraîchissant pour la maison, libère les voies respiratoires et redonne du tonus : quelques gouttes associées à du thym, de la lavande fine ou de l’eucalyptus renforceront son efficacité. En massage du plexus solaire, 2 gouttes d’huile essentielle de pin maritime bio dans une huile végétale auront la même action, avec un peu plus de puissance : qui plus est, l’effet perdurera lors de vos déplacements, par la présence de la préparation sur la peau.

 

L’huile essentielle issue de la résine de pin

Cette huile essentielle est obtenue par distillation de la résine du pin maritime. Aussi appeler térébenthine, elle n’est pas une substance synthétique, contrairement à ce que l’on pense souvent. Elle est entièrement naturelle : elle est obtenue par distillation (à la vapeur) de la résine du pin maritime (Pinus Pinaster), également appelé pin des Landes ou pin de Bordeaux. L’huile essentielle de térébenthine est très fluide, généralement incolore et son parfum est frais, boisé… résineux ! Elle se compose quasi exclusivement de monoterpènes (pinènes) et elle est indiquée pour atténuer les manifestations douloureuses, favoriser le drainage et améliorer le confort respiratoire.

 

Dans un mélange respiratoire pour diffuseur (et uniquement dans ce cas), une petite pointe d’huile essentielle de térébenthine ajoutera vigueur et pouvoir oxygénant. En usage cutané, les monoterpènes du pinus pinaster sont antalgiques, mais il faut tenir compte de leur dermo-causticité à l’état pur. On peut utiliser cette huile essentielle en bain pour ses vertus sudorifiques : versez alors 10 à 20 gouttes d’huile essentielle de térébenthine dans l’eau d’un bain à peine chaud. Après une dizaine de minutes, sortez du bain et laissez-vous sécher naturellement. La térébenthine provoque une rubéfaction qui favorise l’élimination des toxines.

 

L’huile essentielle de térébenthine est puissante : il faut toujours la diluer, et pratiquer un test de sensibilité sur une petite surface de peau (le pli du coude, par exemple) avant de l’utiliser pour la première fois. Les personnes asthmatiques devront également l’utiliser avec beaucoup de prudence. Comme toujours avec les huiles essentielles, respectez bien les dosages (la parcimonie est une règle d’or en aromathérapie. Enfin, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les enfants, ne devraient pas utiliser d’huiles essentielles sans l’avis d’un praticien de santé.

   
Bannière articles presse
 

Laisser un commentaire
tous les champs précédés de * sont obligatoires

Aucun commentaire.

Aucun article similaire.

ARTICLE PRéCéDENT Article SUIVANT